La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Aviron: Ramer en rose avec beaucoup de bienveillance

Le Club Aviron Ville Fribourg a lancé Ramer en rose, un projet qui permet à des personnes atteintes du cancer du sein de se reconstruire physiquement et psychologiquement grâce à l’aviron. Départ sur le lac de Schiffenen avec Isabelle et Virginie.

En plus de l’activité physique, les rameuses profitent d’un cadre magnifique. © Jean-Baptiste Morel
En plus de l’activité physique, les rameuses profitent d’un cadre magnifique. © Jean-Baptiste Morel

François Rossier

Publié le 12.06.2024

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Chaque lundi en fin d’après-midi depuis avril, Isabelle et Virginie se retrouvent sous la passerelle des Neigles, au Club Aviron Ville Fribourg (CAVF). Cette semaine, Stefano et Sandrine sont venus les accompagner. Le vice-président du club Jean Agustoni était aussi de la partie. Ils n’étaient pas trop de cinq pour sortir Calypso, une yolette de 5 places, rose et blanc, flambant neuve et modulable, que le CAVF s’est procurée, au même titre qu’Hedwig et ses 3 places, pour mener à bien le projet: Ramer en rose.

Né à Lausanne en 2018, le concept permet à des personnes atteintes du cancer du sein de pratiquer l’aviron de manière hebdomadaire dans le but d’atténuer les conséquences découlant des divers traitements de cette maladie et de se reconstruire, aussi bien physiquement que psychiquement. «Plusieurs études ont prouvé les bienfaits de l’aviron pour les personnes touchées par le cancer», précise Jean Agustoni.

Un aller-retour de 9 km

Une fois les réglages et l’échauffemen

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11