La Liberté

Renaissance d’un grand espoir

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Rikako Ikee revient de très loin: «J’ai tellement appris en tombant malade.» © Keystone
Rikako Ikee revient de très loin: «J’ai tellement appris en tombant malade.» © Keystone
Renaissance d’un grand espoir
Renaissance d’un grand espoir
Partager cet article sur:
08.04.2021

Remise d’une leucémie qui s’est déclarée en 2019, Rikako Ikee participera aux Jeux de Tokyo chez elle

Julie Renson Miquel

Natation » Au Japon, c’est une star. Sixième du 100 mètres papillon en 2016 aux Jeux de Rio et première sportive à remporter six médailles d’or en une seule édition lors des Jeux asiatiques de 2018 en Indonésie, la nageuse Rikako Ikee est alors perçue comme l’étoile montante de la natation nippone. Les Japonais avaient grand espoir de voir leur jeune prodige, aujourd’hui âgée de 20 ans, remporter une médaille à domicile aux JO de Tokyo.

Mais son irrésistible ascension est stoppée net en février 2019. Alors qu’elle s’entraîne en Australie, la jeune femme ne se sent pas bien et est rapatriée d’urgence au Japon. Le diagnostic tombe: elle est atteinte d’une leucémie. Après dix mois de traitement, Rikako Ikee sort de l’hôpital en décembre 2019, bien décidé

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00