La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Boxe: Hoti se sort du guêpier bosnien

Devant 1200 spectateurs, Shqipjon Hoti et Thomas Mboua ont triomphé au meeting du BC Fribourg.

Shqipjon Hoti (à gauche), bien que touché à l’arcade sourcilière gauche, a pu venir à bout d’un adversaire au registre technique des plus rudimentaires. © Charly Rappo
Shqipjon Hoti (à gauche), bien que touché à l’arcade sourcilière gauche, a pu venir à bout d’un adversaire au registre technique des plus rudimentaires. © Charly Rappo

Gilles Liard

Publié le 21.04.2024

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Large dominateur, Shqipjon Hoti a préservé son invincibilité en sept combats professionnels, samedi dans une halle de Sainte-Croix à Fribourg, copieusement garnie et tout acquise à sa cause.

Face à Josip Pehar, au registre technique des plus rudimentaires, il a su déjouer le guêpier bosnien. Au prix cependant d’une profonde entaille à l’arcade sourcilière gauche, écopée sur un coup de tête au 2e round.

Dès la troisième reprise, le lourd-léger fribourgeois, patron sur le ring, dut veiller à ne pas aggraver sa blessure sur la kyrielle de ruades, tête en avant, et accrochages délivrés par Pehar. Une attitude antisportive, justement sanctionnée par l’arbitre, l’ancien poids coq veveysan Bertrand Bossel. A l’interview du speaker, Shqipjon Hoti résuma cet affrontement peu orthodoxe – certaines séquences ont viré au pugilat – en deux phrases: «Ce n’était pas un boxeur. C’était un lutteur!»

«Dommage»

Parcimonieux jusqu’à la mi-combat, Shqipjon Hoti a entamé son travail de s

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11