La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Soins palliatifs: donner, jusqu’à la fin de sa vie

Une étude interdisciplinaire se penche sur l’importance de l’altruisme des patients aux soins palliatifs

L’étude s’intéresse aux ressources des patients en soins palliatifs, de manière à pouvoir les valoriser. © Keystone/photo prétexte
L’étude s’intéresse aux ressources des patients en soins palliatifs, de manière à pouvoir les valoriser. © Keystone/photo prétexte

Raphaël Besson

Publié le 11.08.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Soins » Pour beaucoup sans doute, la fin de vie ne s’envisage que difficilement de manière positive. Pire, sous une forme ou une autre, la maladie risque de ternir les derniers moments de l’existence. La mention de soins palliatifs reste de ce point de vue le plus souvent connotée négativement par les patients et le grand public, avec l’idée d’être soutenu dans les derniers instants de vie en soulageant la douleur. En analysant l’altruisme chez les patients, une étude veut s’intéresser aux ressources de ces personnes pour les valoriser au mieux et ainsi amener à un meilleur équilibre entre positif et négatif.

Le Service de soins palliatifs et de support du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) a reçu un important financement, 775 000 francs, du Fonds national suisse (FNS) pour étudier la motivation altruiste des personnes en fin de vie et

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11