La Liberté

Les éleveurs aidés face au loup

Publié le 27.05.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Prédateurs » Vaud prévoit une aide «à la carte» pour protéger les troupeaux du loup.

Le canton de Vaud va allouer des aides individuelles aux éleveurs pour protéger leurs troupeaux des attaques de loups. Ces mesures comprennent l’engagement de personnel pour la surveillance nocturne, l’installation de parcs sécurisés et le recours à des chiens de protection.

Le Conseil d’Etat souhaite favoriser la cohabitation entre les activités de pâturage et la présence des grands carnivores sur son territoire cantonal. Il vient d’adopter un arrêté qui ouvre la voie au financement de mesures de protection des troupeaux, a-t-il communiqué mercredi.

Pour rappel, deux meutes ont été identifiées dans le Jura vaudois, au Marchairuz et à la vallée de Joux. Après plusieurs attaques avérées sur des bovins, le canton a obtenu de la Confédération l’autorisation d’effectuer deux tirs de régulation sur la meute du Marchairuz. En mars dernier, deux jeunes loups ont ainsi été abattus.

Parallèlement à cette régulation, le Conseil d’Etat a souhaité déployer des dispositifs de protection adaptés aux besoins spécifiques des éleveurs, en fonction de leur exploitation. Ceux qui en font la demande pourront être soutenus dans trois domaines.

Tout d’abord pour la rémunération de la main-d’œuvre nécessaire à l’installation et à l’entretien des parcs de protection. Ensuite pour l’entretien et l’utilisation de chiens de protection des troupeaux reconnus par la Confédération. Enfin pour la rémunération du personnel engagé pour la surveillance nocturne du bétail.

L’Etat de Vaud bénéficiera d’un subventionnement de la part de la Confédération. Celle-ci prend en charge 80% des coûts induits par les mesures de protection des troupeaux. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00