La Liberté

Dès 5000 francs de dons, des noms!

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le Parlement cantonal tient à accroître la transparence liée au financement des partis. © Keystone/photo prétexte
Le Parlement cantonal tient à accroître la transparence liée au financement des partis. © Keystone/photo prétexte
Partager cet article sur:
22.09.2021

Le Grand Conseil a terminé le premier débat sur la révision de la loi sur l’exercice des droits politiques

Selver Kabacalman

Transparence » Le premier débat sur la révision totale de la loi sur l’exercice des droits politiques (LEDP) s’est achevé hier au Grand Conseil, après cinq heures et trente minutes de discussions intenses. En matinée, le plénum s’est saisi de la question sensible sur la publicité des dons, un volet important du nouveau système de transparence de la vie politique vaudoise. Les députés ont décidé de fixer un seuil de 5000 francs nécessitant la publication de l’identité des donateurs pour les personnes physiques et morales qui financent des partis et des campagnes politiques.

Le projet initial du Conseil d’Etat obligeait la publication de l’identité des donateurs procédant à un don supérieur à 3000 francs pour les personnes morales et à 5000 francs pour les personnes physiques, faisant ainsi une distinction entre ces deux catégories.

Seuil de 2000 fr. refusé

Les députés ont préféré le compromis issu des travaux de la commission des institutions et des droits politiques. La

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00