La Liberté

Vente à emporter: des nouvelles mesures qui agacent

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Outre les mesures habituelles déjà appliquées (port du masque, désinfection et distance sociale), la directive fixe d’autres conditions pour la vente à l’emporter telles que l’interdiction pour les clients de consommer aux abords de l’établissement. © Alain Wicht/Photo prétexte
Outre les mesures habituelles déjà appliquées (port du masque, désinfection et distance sociale), la directive fixe d’autres conditions pour la vente à l’emporter telles que l’interdiction pour les clients de consommer aux abords de l’établissement. © Alain Wicht/Photo prétexte
Partager cet article sur:
13.04.2021

La directive cantonale, qui réglemente la vente à l’emporter, est perçue comme discriminante par la branche

Maud Tornare

Vente à l’emporter » Les restaurateurs sauront ce mercredi si une perspective de réouverture se profile à l’horizon. En attendant des jours meilleurs, nombreux sont ceux à s’être lancés dans la vente à l’emporter. Alors que cette activité n’est pas rentable (lire ci-après), de nouvelles règles sont venues jeter un froid dans le milieu de la restauration fribourgeoise. Emanant de la Cellule cantonale de coordination (CCC), cette directive a fait bondir GastroFribourg. La faîtière des cafetiers restaurateurs estime que les conditions imposées instaurent une inégalité de traitement avec les autres commerces.

Des «chicanes inutiles»

Le document énumère en douze points les conditions à respecter pour la vente à l’emporter dans les établissements publics. Une première version de

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00