La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Un paradis pour les grenouilles dans la Glâne

La Jeune Chambre internationale de la Glâne veut redonner son attrait au marais du Bois de Boulogne

Le projet permettra de rétablir l’accès du public à ce site de reproduction des batraciens, situé au Bois de Boulogne et aujourd’hui envahi par la végétation. © JCI Glâne
Le projet permettra de rétablir l’accès du public à ce site de reproduction des batraciens, situé au Bois de Boulogne et aujourd’hui envahi par la végétation. © JCI Glâne

Stéphane Sanchez

Publié le 26.09.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Romont » La Jeune Chambre internationale de la Glâne (JCIG) renoue avec ses premières amours. En 1988, le club service avait posé la première passerelle du marais du Bois de Boulogne, un petit site de reproduction des batraciens (1362 m2) reconnu en 2018 comme étant d’importance cantonale. Depuis le début de l’année, la JCIG se penche à nouveau sur cette zone humide, située à deux pas de la cabane de la mycologie, à Romont. Elle projette d’y consacrer environ 70’000 francs, pour redonner vie à ce biotope et lui rendre sa fonction première d’accueil.

«Le projet, baptisé La Gouille, a réveillé pas mal de souvenirs parmi nos membres de la JCIG», explique Martin Noël, responsable de la commission ad hoc. «Ce lieu était apprécié par les familles de Romont et des environs. On y venait se pr

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11