La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Rave party avortée à Belfaux: «nous sommes juste des jeunes qui veulent faire la fête»

Les organisateurs de la fête illégale du week-end dernier, à Belfaux, veulent ouvrir le dialogue

Une vingtaine de personnes seulement étaient présentes à Belfaux lors de l’arrivée des forces de l’ordre, car la fête n’avait pas encore commencé (ici les organisateurs en pleins préparatifs). © DR
Une vingtaine de personnes seulement étaient présentes à Belfaux lors de l’arrivée des forces de l’ordre, car la fête n’avait pas encore commencé (ici les organisateurs en pleins préparatifs). © DR

Natasha Hathaway

Publié le 08.06.2022

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Partager cet article sur:

Manifestation » En l’espace de dix jours, deux raves parties ont été arrêtées par la police cantonale, dans le canton de Fribourg.

Les forces de l’ordre en dénombrent trois depuis le début de l’année, contre cinq pour toute l’année 2019. Le phénomène semble être en hausse alors que la saison estivale débute à peine. Le week-end dernier, c’est à Belfaux que se sont rendues quinze patrouilles de police pour mettre un terme à une fête non autorisée. Ne disposant pas d’une autorisation de la préfecture, la rave était de facto illégale (lire encadré).

A l’origine de la soirée dans la Sarine, le groupe BSA Sound System: des jeunes Fribourgeois qui préfèrent rester

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11