La Liberté

Les pharmacies sont prises d’assaut

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La pharmacie du Camus, à Estavayer-le-Lac, est de celles qui ont décidé de proposer des tests rapides. © Charly Rappo
La pharmacie du Camus, à Estavayer-le-Lac, est de celles qui ont décidé de proposer des tests rapides. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
27.03.2021

Depuis que le Conseil fédéral incite à se faire tester, les officines menacent d’être débordées

Lise-Marie Piller

Santé » Trouver un créneau horaire pour un test rapide? Un vrai parcours du combattant pour une Broyarde, qui a récemment passé deux heures au téléphone dans ce but. La quadragénaire s’est réveillée avec de légers symptômes. Après avoir contacté plusieurs pharmacies ne proposant pas de tests, elle s’est rendue sur les sites internet des cantons de Vaud et de Fribourg où elle a déniché une liste. Hélas, les établissements contactés n’avaient plus de disponibilité pour le jour même.

«Je trouve lamentable que le Conseil fédéral nous bassine sur le fait qu’il faille se faire tester alors que ça ne suit pas en pharmacie», réagit-elle, en référence au discours d’Alain Berset du 19 mars, qui souhaite que les tests deviennent un réflexe, par

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00