La Liberté

Les chefs-lieux rêvent de bus urbains

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Après l’agglomération fribourgeoise et le réseau Mobul dans la région bulloise, d’autres localités pourraient bientôt disposer de bus urbains. © Charly Rappo-archives
Après l’agglomération fribourgeoise et le réseau Mobul dans la région bulloise, d’autres localités pourraient bientôt disposer de bus urbains. © Charly Rappo-archives
Partager cet article sur:
15.04.2021

La loi sur la mobilité en consultation pourrait influer sur des projets de lignes de bus en cours d’étude

Charles Grandjean

Mobilité » Plusieurs chefs-lieux du canton réfléchissent au développement de lignes de transports urbains. Plus ou moins ébauchés, tous ces projets se confrontent à la question du financement. Actuellement en consultation, la nouvelle loi sur la mobilité pourrait faciliter leur mise en œuvre.

A Romont, cela fait deux ans qu’un groupe de travail planche sur un passage au quart d’heure de la ligne régionale 479, qui relie actuellement la gare à la Vieille-Ville, à raison de deux fois par heure.

Quart d’heure romontois

Le projet d’extension de la ligne prévoit de relier Billens et le quartier de la Maula, en formant un huit dont le centre serait la gare.

800000

fr. par an. Le coût de l’offre à Romont

«Tout est pr&e

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00