La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Le prêt Covid avait été détourné

Publié le 08.08.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Justice » Le Ministère public fribourgeois n’en a pas fini avec les abus de prêts Covid, consentis dans l’urgence lors des premières vagues de la pandémie. Dans un jugement récent, il a condamné un Français de 40 ans pour escroquerie, faux dans les titres et blanchiment d’argent à une peine de cent dix jours-amende avec sursis.

Ce titulaire d’un salon de coiffure a prétendu faire un chiffre d’affaires de 400 000 francs, ce qui lui a permis d’obtenir un prêt Covid de 40 000 francs. Sitôt reçu, sitôt détourné: le coiffeur s’est versé en quelques jours l’intégralité du prêt sur son compte personnel.

En fait, le chiffre d’affaires de son salon n’était pas tout à fait celui annoncé, dans la mesure où, en 2019 et 2020, il se montait à 9000 et 13 500 francs. Assez loin donc des 400 000 francs fièrement inscrits sur le formulaire de demande. L’utilisation du prêt a, elle aussi, été sensiblement éloignée des conditions du prêt Covid: paiement de loyers personnels en retard, rén

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11