La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Le cogneur schizophrène était suivi

Un homme a frappé deux femmes par surprise. L’Unité de gestion des menaces l’avait dans le viseur

L’une des agressions insensées commises par le prévenu avait eu lieu sous les yeux de la Pleureuse de la rue de Romont. © Vincent Murith-archives
L’une des agressions insensées commises par le prévenu avait eu lieu sous les yeux de la Pleureuse de la rue de Romont. © Vincent Murith-archives

Marc-Roland Zoellig

Publié le 13.05.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Fribourg » Ce 18 septembre 2021, il s’était levé avec la volonté de se venger. Des gens l’avaient rabaissé la veille, il fallait que quelqu’un paye pour ça. Alors en début d’après-midi, il s’était rendu sur le boulevard de Pérolles, à Fribourg, et avait frappé une jeune femme choisie au hasard. Cette étudiante passait par là, des écouteurs sur les oreilles, sans se douter de rien. Une fraction de seconde plus tard, elle était au sol avec un traumatisme crânien.

Le cogneur avait alors pris la direction de la rue de Romont, où des défenseurs de la cause animale tenaient un stand. Une jeune militante était postée près d’un écran diffusant une vidéo. Après avoir fait mine de s’intéresser aux images, l’homme s’était éloigné av

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00