La Liberté

L’expression du paysan enseignant est libre

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Un agriculteur de Granges-Paccot, enseignant à l'institut de Grangeneuve, avait partagé une opinion en faveur des deux initiatives dites phytosanitaires. © Keystone
Un agriculteur de Granges-Paccot, enseignant à l'institut de Grangeneuve, avait partagé une opinion en faveur des deux initiatives dites phytosanitaires. © Keystone
Partager cet article sur:
24.08.2021

Un agriculteur employé par l’Etat peut exprimer son opinion sur un sujet de politique agricole, estime l’Etat.

Charles Grandjean

Grand Conseil » L’opinion d’un agriculteur de Granges-Paccot en faveur des deux initiatives dites phytosanitaires, que nous avons relayée dans nos colonnes du 6 mai, n’a pas été du goût d’un autre paysan, le député Charles Brönnimann (udc, Onnens). Dans une question déposée en mai, l’agrarien disait reconnaître à son confrère le droit de prendre position pour ces initiatives, mais s’en étonnait au vu de sa fonction de salarié de l’Institut agricole de Grangeneuve (IAG).

«Dans le contexte de son travail d’enseignant, il devrait plutôt montrer l’exemple et éviter un tel engagement partisan», écrit le député d’Onnens, déplorant «cette position politique de la part d’un employé de l&r

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00