La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Fribourg: Alcon pourrait supprimer 70 postes

Le géant mondial de l’ophtalmologie veut délocaliser une partie de ses activités vers la Pologne et l’Inde

Installée à Fribourg depuis 2008, Alcon a déménagé en 2012 dans des locaux situés dans le bâtiment Agora, au-dessus de la gare routière. © Vincent Murith (archives)
Installée à Fribourg depuis 2008, Alcon a déménagé en 2012 dans des locaux situés dans le bâtiment Agora, au-dessus de la gare routière. © Vincent Murith (archives)

Marc-Roland Zoellig

Publié le 27.05.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Fribourg » Le leader mondial des soins ophtalmiques Alcon prévoit de licencier, d’ici à la fin 2023, une septantaine d’employés sur les 280 qui travaillent actuellement à son siège en ville de Fribourg. S’étant établie dans la capitale cantonale en 2008, occupant depuis fin 2012 des locaux au-dessus de la gare routière, l’ancienne division de Novartis, fondée dans l’Etat américain du Texas en 1945, a fait part de son intention de transférer ses activités européennes de reporting financier et de comptabilité vers ses centres de services de Varsovie (Pologne) et de Bangalore (Inde).

Conformément aux exigences du Code des obligations en cas de licenciement collectif, un processus de consultation a été lancé à l’interne auprès des employés. Il durera jusqu’au 15 juin, fait savoir Alco

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00