La Liberté

Après l’euphorie, place à l’incertitude

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le traditionnel réveillon de Fri-Son n’aura sans doute pas la même saveur que d’habitude cette année. Alain Wicht-archives
Le traditionnel réveillon de Fri-Son n’aura sans doute pas la même saveur que d’habitude cette année. Alain Wicht-archives
Partager cet article sur:
01.10.2020

L’équipe de Fri-Son s’efforce de regarder sereinement vers l’avenir, mais c’était beaucoup mieux en 2019

Marc-Roland Zoellig

Fribourg » S’il fallait transposer l’histoire récente de Fri-Son dans un parc d’attractions, ses responsables opteraient sans doute pour des montagnes russes. Après avoir connu un millésime 2019 record, tant en matière de fréquentation que de recettes, la salle de concerts fribourgeoise a connu cette année un spectaculaire revirement de situation.

Très durement frappé par la crise sanitaire – comme tous les acteurs du monde culturel –, le club de la route de la Fonderie n’en est pas encore à lutter pour sa survie, ont rassuré hier Laura Gavillet et Léa Romanens, respectivement présidente du comité et secrétaire générale de Fri-Son. Mais son rôle important pour la vie culturelle locale, reconnu par les autorités, ne pourra être garanti à long terme que si ces mêmes autorités accepten

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00