La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

A la cueillette des champis magiques

Chaque automne, les prés du sommet de la Chia attirent des jeunes en quête de psilocybes

Les jeunes Gruériens 
interviewés consomment les psilocybes séchés, 
infusés 
dans du thé 
ou incorporés dans 
du chocolat. © Alain Wicht
Les jeunes Gruériens 
interviewés consomment les psilocybes séchés, 
infusés 
dans du thé 
ou incorporés dans 
du chocolat. © Alain Wicht

Claire Pasquier

Publié le 14.11.2021

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Partager cet article sur:

Gruyère » Ils sont bien équipés: bottes montantes, vestes chaudes et petit sac en tissu pour la récolte. Marie*, Dora* et Luc* ont rendez-vous au sommet de la Chia. Canette de bière et thé froid à la main, ils s’attardent dans un pré. Cet automne, les jeunes Gruériens sont déjà venus à deux reprises à la cueillette d’une espèce bien précise: le psilocybe. Ce champignon magique «qui joue avec les âmes et ouvre les volets de la perception» comme le chantait Billy Ze Kick dans «Mangez-moi».

La pratique est illégale (lire ci-dessous), mais les trois compères ne se font pas plus de souci que ça. «Une année, la police était dans le coin, alors on s’est caché. Cinq jeunes à quatre pattes dans un champ, ils auraient deviné ce qu’on faisait», sourit Lu

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11