La Liberté

A Plateforme 10, le joyau est brut

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
De bas en haut, l’architecte Manuel Aires Mateus et les ingénieurs Rui Furtado et Miguel Pereira. © Alain Wicht
De bas en haut, l’architecte Manuel Aires Mateus et les ingénieurs Rui Furtado et Miguel Pereira. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
18.06.2021

Des visites publiques sont organisées ce week-end pour découvrir le nouveau bâtiment qui accueillera le Mudac et le Musée de l’Elysée

Textes Aurélie LebreauPhotos Alain Wicht

Lausanne » Au fond du site de Plateforme 10, le long des voies ferrées de la gare de Lausanne, il est là, le «petit dernier». Derrière une grue, des palissades, des portacabines et des échafaudages qui l’enserrent, le nouveau bâtiment qui accueillera dès cet automne le Musée de design et d’arts appliqués contemporains (Mudac) et celui de l’Elysée est assurément en train de s’affirmer. Et ce n’est pas forcément chose aisée, à côté de l’immense Musée cantonal des beaux-arts (MCBA) ouvert, lui, en octobre 2019, et dominant la place par sa masse géométrique et ses millions de petites briques austères. Jeudi matin, sous un soleil déjà brûlant, c’est pourtant bien vers son petit frère que tous les regards se tournaient, sur ce bâtiment de béton clair qui sait d

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00