La Liberté

Un jardin d’éden grâce aux indigènes

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Achillée millefeuille, centaurée et ancolie, muguet, géranium sanguin, églantier, amélanchier, sureau ou encore sorbier ne sont que quelques suggestions de plantes indigènes utiles et décoratives. © Jean-Luc Pasquier
Achillée millefeuille, centaurée et ancolie, muguet, géranium sanguin, églantier, amélanchier, sureau ou encore sorbier ne sont que quelques suggestions de plantes indigènes utiles et décoratives. © Jean-Luc Pasquier
Partager cet article sur:
29.04.2021

Choisir de belles plantes d’ici, lors de l’aménagement d’une haie, d’un coin de jardin ou d’une terrasse, s’avère utile pour la biodiversité

Jean-Luc Pasquier

Jardin » Native de Carcassonne, Manon est une sauvageonne. Discrète, voire secrète, on peut parfois l’apercevoir passer la petite porte des remparts, puis disparaître dans la foule gloutonne. Blonde comme les blés d’été, sa longue toison ne passe pourtant pas inaperçue, mais il faut se lever tôt pour réussir à lui adresser un mot. Fière et farouche comme une louve, elle ne se laisse pas approcher et feule fort en cas de menace.

On dit d’elle qu’elle vit dans la nature et qu’elle n’a pas d’amis. Ou plutôt si: les commères disent qu’elle connaît toutes sortes de sauvages et qu’elle préfère les animaux. Sa vie est un vrai mystère. Malgré cela, beaucoup d’hommes rêvent de lui offrir le gîte et le couvert. A cela, leurs épouses répliquent des trucs du genre: &laq

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00