La Liberté

«Une réduction beaucoup trop faible»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Pour atteindre les objectifs, les énergies fossiles, comme ici du gaz de schiste extrait aux Etats-Unis, doivent être abandonnées. © Keystone
Pour atteindre les objectifs, les énergies fossiles, comme ici du gaz de schiste extrait aux Etats-Unis, doivent être abandonnées. © Keystone
Partager cet article sur:
05.03.2021

Les émissions de CO2 ont globalement baissé depuis 2016. Encourageant mais pas suffisant

Clément Boileau

Environnement » La course pour maintenir le réchauffement climatique sous la barre des deux degrés (et idéalement à 1,5 °C), comme le prévoit l’accord de Paris, est-elle déjà perdue? Non, mais il reste un sacré chemin, selon une étude parue avant-hier dans Nature Climate Change. Celle-ci dresse le premier bilan mondial des émissions de CO2 issues des énergies fossiles depuis 2015.

Si 64 pays ont effectivement réduit leurs émissions de CO2 entre 2016 et 2019, c’est (très) loin d’être suffisant: les réductions annuelles de 0,15 milliard de tonnes de CO2 en moyenne ne représentent que 10% des réductions nécessaires chaque année dans le monde pour lutter contre le changement climatique. A ce rythme-là, l’échéance fixée à 2030 pour atteindre les objectifs climatiques sera

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00