La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Saint-Gingolph, village franco-suisse

Comment vit-on dans une localité partagée en deux par une frontière? Rencontre avec ses habitants

De très nombreux habitants de Saint-Gingolph ont le sentiment de faire partie d’un seul et même village. © Alain Wicht
De très nombreux habitants de Saint-Gingolph ont le sentiment de faire partie d’un seul et même village. © Alain Wicht

Sevan Pearson, Saint-Gingolph (VS/F)

Publié le 02.04.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Reportage » «Je suis né à Saint-Gingolph France, mais je vis du côté suisse.» Comme de nombreux habitants de ce village situé à cheval sur la frontière, entre Valais et Haute-Savoie, Maurice Pertuiset possède des attaches dans les deux pays. «J’ai épousé une Suissesse et nous avons de la famille des deux côtés de la frontière», raconte ce retraité croisé sur le pont qui sépare la France de la Suisse, au milieu de la localité.

Un peu plus loin, un autre homme s’apprête à traverser la frontière. A son accent, on le devine français. «Il existe une bonne harmonie entre les deux parties du village», explique Jo (qui ne souhaite pas donner son nom de famille). Et que pense-t-il de la politique suisse? «Je jette un coup d’œil au journal, mais je ne me sens pas trop c

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11