La Liberté

Le passe qui passe mal en France

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
24.07.2021

Vaccination. Introduite cette semaine, en France, l’obligation de présenter un pass sanitaire pour aller au cinéma, au musée ou dans les établissements sportifs, ne passe pas comme une lettre à la poste. Apparemment du moins, tant la minorité d’irréductibles opposants apparaît dérisoire en comparaison des 50 millions de Français déjà vaccinés et adeptes du précieux sésame.

Pourtant, même parmi la majorité qui soutient Emmanuel Macron (photo Keystone), le pass fait grincer des dents. Le débat à l’Assemblée nationale (où la loi ad hoc a été adoptée hier) a montré de fortes tensions internes au parti du chef de l’Etat. Des divisions qui affaiblissent la seconde fusée macronienne en vue de la présidentielle d’avril 2022.

Dans la rue aussi, d’aucuns rêvent désormais de transformer la «quasi-obligation» du vaccin en un brûlot mettant le feu à une nouvelle fronde sociale teintée de gilets jaunes. Tous les excès sont programmés, désormais, comme ce rapprochement entre le pass sa

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00