La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Pandémie: Un cadeau empoisonné pour les restaurateurs

Au côté de l’inflation et de la hausse des charges, les restaurants traînent les crédits Covid comme un boulet.

Les patrons de restaurant ont souvent utilisé l’intégralité du prêt Covid. © Keystone
Les patrons de restaurant ont souvent utilisé l’intégralité du prêt Covid. © Keystone

Maude Bonvin

Publié le 13.05.2024

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Pour les restaurateurs, la soupe fédérale a un goût amer. «Je suis surpris par ce changement de cap. J’étais conscient du remboursement de mon crédit Covid au moment de le contracter mais il était alors fixé à taux zéro. L’intérêt pratiqué désormais par le gouvernement me pénalise. C’est une charge supplémentaire chaque mois», déplore Hervé Ruffieux du Moderne, à Bulle.

Les prêts Covid ont été mis en place par le Conseil fédéral au plus fort de la pandémie en mars 2020. Ils sont octroyés aux PME par des banques mais garantis par la Confédération. Près de la moitié des établissements de restauration ont eu recours à ce coup de pouce pour environ 1,6 milliard de francs au total.

Un patron genevois s’étonne que l’Etat engage des centaines de milliards pour sauver Credit Suisse, alors que les plus petits poissons doivent, eux, passer à la caisse. Et de qualifier de «cynique» la politique de Berne en matière de taux d’intérêt pour les structures familiales empêchées de travai

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11