La Liberté

Gare aux pompiers pyromanes

Alaric Kohler, Saint-Aubin

Publié le 29.09.2023

Temps de lecture estimé : 1 minute

Pour la défense de notre démocratie, le Ministère public serait bien inspiré de porter plainte contre le tout-ménage de l’UDC qui prétend par sa forme être un journal mais qui n’est rien d’autre qu’une incitation à la haine à peine déguisée en campagne électorale: il désigne des minorités («Afghans», «Turcs», etc.) comme boucs émissaires de tous les problèmes.

Faire porter la responsabilité du bétonnage de la Suisse aux personnes immigrées, ce n’est pas seulement mensonger, c’est ignoble. Surtout quand on sait que ce sont les tenants du même parti politique qui font trimer les travailleurs étrangers dans les champs ou sur les chantiers, et que ce sont les promoteurs immobiliers et leurs soutiens politiques qui poussent à la construction pour que les détenteurs de capitaux s’enrichissent – sans travailler… – et cela même quand le marché est saturé. On ne construit pas pour les personnes immigrées: on ne sait pas où les loger!

L’image donnée de l’école est complètement faussée, et irrespectueuse des enseignantes et enseignants ainsi que des progrès pédagogiques introduits par une plus grande sensibilité aux difficultés des élèves. Mais, pour les auteurs de ce pamphlet, une école qui nie et dissimule les problèmes paraît sans doute une meilleure école: en bons nostalgiques des baffes qui résolvent tous les problèmes par un mur de silence, ils pensent encore que couper la tête aux messagers de mauvaises nouvelles permet de résoudre les problèmes annoncés…

Ils peuvent ainsi se présenter comme pompiers, après avoir joué aux pyromanes.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • La nouvelle vie d’anciennes installations militaires

    Comme expliqué dans La Liberté du 26 février, certains barrages antichars ont été achetés par Pro Natura afin de créer des habitats comme moyens de...
  • Le bouchon poussé trop loin

    En tant qu’ancien journaliste parlementaire, je me rallie volontiers à l’essentiel de l’éditorial sur «Le procès de la liberté de la presse» (1.2) soutenant M....
  • Comme par enchantement…

    Depuis que j’ai fait le vide et libéré de la place dans mes intérieurs, l’esprit du vivant brûle davantage en moi, je me sens pareil au ver luisant. Un...
  • L’expo Anker vaut le détour

    Ce dernier dimanche, nous avons passé un week-end enrichissant à la Fondation Pierre Gianadda à Martigny, en particulier en visitant la rétrospective d’Albert...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11