La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Cette fille-là tend un miroir à la peur

Michel Lavoie met en scène une pièce sur le harcèlement scolaire. Pour les ados et leur entourage

«Braidie ne fait pas la morale. Elle joue! Elle vit sa vie d’ado»: son rôle est partagé par la comédienne Joséphine de Weck et la musicienne Gael Kyriakidis. © Nicolas Brodard
«Braidie ne fait pas la morale. Elle joue! Elle vit sa vie d’ado»: son rôle est partagé par la comédienne Joséphine de Weck et la musicienne Gael Kyriakidis. © Nicolas Brodard

Elisabeth Haas

Publié le 16.03.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Nuithonie » Le sujet est forcément sensible. De très près ou de loin, tous les enfants de la scolarité obligatoire sont concernés par des taquineries, des vacheries, des moqueries, des sacs arrachés, des tapes, des coups… Qu’ils les subissent, les voient seulement, ou les donnent. Ce qui peut sembler anodin au départ, ce qui peut passer par du jeu, du jeu malsain en vérité, peut gravement virer de bord avec les mois, voire les années: le harcèlement scolaire cause des dégâts profonds, parfois jusqu’à la mort. Le metteur en scène Michel Lavoie s’empare de cette problématique en montant la pièce Cette fille-là, à voir dès demain à Nuithonie.

Son désir: que l’on parle le plus possible de harcèlement scolaire. Pour qu’il soit désamorcé dès qu’il s&rs

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11