La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les traces artistiques d’une aventure humaine forte

L’écheveau de fils d’Isabelle Pilloud et Francesco Balsamo. © Charles Ellena
L’écheveau de fils d’Isabelle Pilloud et Francesco Balsamo. © Charles Ellena
Publié le 21.04.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Exposition » Le Musée de Morat documente la rencontre de quatre binômes d’artistes fribourgeois et siciliens.

Quatre artistes fribourgeois et quatre artistes siciliens ont accepté, sans se connaître, de prendre le risque d’une œuvre à quatre mains. L’exposition 1698/t-t documente leur apprivoisement et la naissance d’un langage commun: une expérience sensible, qui a commencé en 2019 et s’est poursuivie au-delà de la pandémie.

1698 est la distance qui séparait Fribourg de Catane, avant que Valeria Caflisch, mue par son identité artistique «hybride» (elle-même est née à Catane et est active à Fribourg), ne réunisse les binômes. Elle a d’ailleurs imaginé une nature morte et une installation autour de la culture alimentaire… Il faut descendre petit à petit les escaliers de

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11