La Liberté

Archéologue de la musique

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le nouveau programme de Conrad Steinmann, avec l’ensemble de musique grecque ancienne Melpomen, est consacré à l’Odyssée d’Homère. © Philip Frohwein, OFC, 2021
Le nouveau programme de Conrad Steinmann, avec l’ensemble de musique grecque ancienne Melpomen, est consacré à l’Odyssée d’Homère. © Philip Frohwein, OFC, 2021
Partager cet article sur:
11.09.2021

Le flûtiste Conrad Steinmann est lauréat des Prix suisse de musique 2021. Il est l’un des rares spécialistes des pratiques grecques anciennes

Elisabeth Haas

Interview » Conrad Steinmann a commencé sa carrière de musicien en tant que flûtiste à bec au moment de la révolution baroque, quand le répertoire restait encore largement à défricher. Il s’est ensuite tourné vers une musique encore plus lointaine, celle que les Grecs anciens pratiquaient. Mais faire entendre une musique qui a 2500 ans, c’est aussi une manière de la réinventer pour le public d’aujourd’hui, pour qu’elle soit vivante (pour ne pas dire contemporaine). De la redécouverte à la création, il n’y a qu’un pas, que Conrad Steinmann franchit aussi… en tant que compositeur. Sa riche carrière sera couronnée le 17 septembre d’un Prix suisse de musique.

Vous avez commencé votre carrière en tant que flûtiste à bec dans les années 1970. Vous a

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00