La Liberté

Anne Paceo, coups d’éclat

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Déjà en habits d’automne, Anne Paceo, pour célébrer ce printemps jazz déplacé 
à mi-été. © Sylvain Gripoix
Déjà en habits d’automne, Anne Paceo, pour célébrer ce printemps jazz déplacé 
à mi-été. © Sylvain Gripoix
Partager cet article sur:
13.08.2021

Elle frappe la cadence, et c’est une joie visible. La batteuse rayonnera à l’occasion d’un Cully Jazz pour une fois très estival

Thierry Raboud

Musique » Elle joue en souriant. Cela semble peu de chose, évidence ou anecdote. Mais parmi les gardiens du rythme, c’est une incongruité heureuse; tous derrière leurs fûts affichent des gueules d’haltérophiles à l’arraché, d’athlètes introspectifs, de gardes-chiourmes parfois. Elle non. Anne Paceo frappe la cadence et c’est une joie visible.

Lorsque le printemps en Lavaux était encore une fête à faire trembler les ceps, la Française était venue à Cully avec son album Bright Shadows. Radieuse, elle s’entourait de voix, inventait des langues neuves et défiait les ombres à coups de baguettes. Elle fera son retour au milieu de l’été, comme un soleil face au soleil, précédée des trompettes glorieuses de sa République qui vient de l’introniser en chevalier des Arts et des Le

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00