La Liberté

Il était une fois… sur le web

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Quelques chiffres, beaucoup de lettres, plein de mots d’esprit: le conte est bon. Vincent Murith-archives
Quelques chiffres, beaucoup de lettres, plein de mots d’esprit: le conte est bon. Vincent Murith-archives
Partager cet article sur:
12.11.2020

Cette année, la Nuit du conte se réinvente: elle sera virtuelle et gratuite

Tamara Bongard

Histoires » Il faudra tamiser les lumières, s’asseoir confortablement et tendre l’oreille pour se laisser emporter par les paroles d’un conteur. Comme chaque année, en fait. La seule différence à relever ce week-end est que la Nuit du conte devra se vivre virtuellement. Mais avec une bonne connexion internet, il est évident que les émotions passeront via le wifi, les câbles et les écrans nécessaires à ce voyage au pays des mots. Contemuse, l’association fribourgeoise de conteuses et conteurs, propose ainsi deux soirées à vivre en direct: demain de 20 h à 21 h (connexion dès 19 h 45) et samedi de 20 h à 20 h 30 (connexion dès 19 h 45).

«Le public cible, ce sont les familles, car nous arrivons chez les gens via l’application Zoom», explique Jean Guiot, l’un des membres de l’association. Mais qu’y aur

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00