La Liberté

Poétesses en liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Rupi Kaur (née en 1992) et Rim Battal (1987), figures d’un féminisme versifié. © Baljit Singh/R.Battal-G.Belvèze
Rupi Kaur (née en 1992) et Rim Battal (1987), figures d’un féminisme versifié. © Baljit Singh/R.Battal-G.Belvèze
Partager cet article sur:
05.03.2021

Nées sur les réseaux, ces nouvelles voix incarnent en vers libres une relève poétique féministe et accessible. Et si c’était aussi cela, la poésie?

Thierry Raboud

Tendance » Des voix comme un affranchissement. Leurs poèmes, comme émancipés du Poème; délivrés des carcans esthétiques, des tutelles historiques qui ont fondé l’idée de ce qui était poésie… et de ce qui n’en était pas. En liberté, ces femmes écrivent leur quotidien, engagent les sens, inscrivent leur corps dans l’espace social, offrent à la poésie une relève féministe, décomplexée, et surtout populaire.

Car, par la grâce d’Instagram, ces néo-versifieuses s’adressent aux masses, atteignent des audiences formidables qui se font papivores une fois les posts numériques transformés en livre. «Des poétesses comme Cécile Coulon et Rupi Kaur, dont les textes ont pu être lus au préalable sur les réseaux sociaux, attirent en librairie d

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00