La Liberté

«Je ne suis pas un conteur»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Paul Nizon sur les quais de Morges samedi passé. © Pierre-Antoine Grisoni/Le Livre sur les quais
Paul Nizon sur les quais de Morges samedi passé. © Pierre-Antoine Grisoni/Le Livre sur les quais
Partager cet article sur:
11.09.2021

Paul Nizon » Ecrivain parmi les plus renommés de Suisse, le Bernois exilé à Paris était de passage au Livre sur les quais. Entretien avec un nonagénaire de caractère, pour qui «l’important, c’est le langage».

Peu connu du grand public bien qu’admiré par ses pairs littéraires, Paul Nizon était l’invité du Livre sur les quais, à Morges, samedi passé. L’occasion d’un entretien face au Léman, sur une terrasse où on le retrouve en compagnie de son ami Frédéric Pajak, lui aussi honoré d’un Grand Prix suisse de littérature, avec qui il vient de faire paraître une vivifiante conversation intitulée Pourquoi tu me regardes comme ça?

L’occasion est belle, et plutôt rare, de dialoguer avec ce nonagénaire né à Berne, exilé à P

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00