La Liberté

La bataille pour défendre la culture millénaire

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
20.09.2021

«Laissez au moins quelques journaux… on pourrait faire un miniprésentoir contre le mur…» disait ce gérant de magasin de gare, la semaine dernière, le téléphone collé à l’oreille. A l’autre bout du fil, son correspondant lui faisait visiblement valoir qu’étant donné l’érosion des ventes, il valait mieux supprimer l’espace dévolu à la presse et aux magazines et le remplacer par des sucreries. Brave gérant! me dis-je. Alors que son rayon de journaux diminue progressivement depuis trois ans, il tentait l’impossible: défendre l’imprimé contre les calories, le cerveau contre l’estomac. Je le voyais alors en ultime défenseur de la civilisation de l’écrit face à la barbarie. Ce magasin de gare périphérique devenait le théâtre d’une bataille pour défendre la culture millénaire. Je l’encourageais intérieurement: brave gérant, tiens bon, bats-toi! Du moins jusqu’à ce qu’il assène son dernier argument: «Gardons les sudokus!» Le monde a basculé dans les ténèbres. Nous sommes dans la trappe du pè

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00