La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Je suis coulrophobe et j’assume

OW

Publié le 05.12.2023

Temps de lecture estimé : moins d'1 minute

Je hais les clowns. Voilà, c’est dit. Au cirque, dans la rue, dans les magasins ou, pire, en pédiatrie (après plusieurs heures d’attente aux urgences, bien sûr)! Le simple fait de voir un type marcher les pieds en canard avec de grosses godasses, sapé comme un guignol, affublé d’un nez rouge et peinturluré comme une voiture volée me donne des envies de meurtre. C’est le monde à l’envers… Dans l’inconscient collectif, ce sont les clowns les tristes sires. Il n’y a qu’à lire It de Stephen King, regarder le film d’horreur Killer Klowns From Outer Space des frères Chiodo ou se pencher sur le destin du tueur en série américain John Wayne Gacy pour s’en convaincre. La peur du clown ne vient pas de nulle part! Et en plus elle a un nom: la coulrophobie. Mais pourquoi? Les scientifiques avancent plusieurs hypothèses: maquillages inhumains, traits exagérés, comportements imprévisibles, voix inquiétantes. Je préfère encore les mimes. Au moins ils se taisent!

body.news.news-detail .content-m

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11