La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les paddles auront notre peau

Les paddles ont le vent en poupe, à tel point qu’ils pourraient bien finir par nous asphyxier… © Alain Wicht-archives
Les paddles ont le vent en poupe, à tel point qu’ils pourraient bien finir par nous asphyxier… © Alain Wicht-archives

Angélique Eggenschwiler

Publié le 06.08.2022

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Le mot de la fin

Vu de loin, ça a l’air plutôt rigolo. Ludique, convivial, en un mot: inoffensif. Paraît même qu’on peut y faire du Pilates. Pourtant, je ne vous cache pas mon inquiétude face à cet engouement grandissant pour les sports nautiques, et celui-ci en particulier. Je crois que cette fois ça y est, notre heure est arrivée: nous allons tous finir ensevelis sous les paddles.

J’ai eu cette révélation l’autre jour, en contemplant le large qui ne m’avait jamais paru aussi étroit, avec sa ligne d’horizon hérissée de silhouettes brunes pagayant dans le soleil couchant. On se serait cru sur le Styx, à l’embouchure des Enfers que Cerbère a désertée depuis longtemps pour laisser place à des derrières cramoisis moulés dans des caleçons H & M. Voilà l’ultime image que nous

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11