La Liberté

Le chant des partisans

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Dans les environs de Lima, au Pérou, le 18 février, des personnes font la queue pour des bouteilles d’oxygène. © Keystone-archives
Dans les environs de Lima, au Pérou, le 18 février, des personnes font la queue pour des bouteilles d’oxygène. © Keystone-archives
Partager cet article sur:
20.02.2021

Jean Ammann

Le mot de la fin

Sur Option Musique, une belle chanson d’une artiste suisse, une ode à la résistance, le chant des partisans à l’heure du Covid-19. Elle apostrophe le virus d’un rude tutoiement: «Tu as vidé les villes, les cafés, les quartiers/Tu n’as pas de couleur, invisible, sans odeur/Tu nous as confinés, mis à l’écart, blessés, seuls et isolés/Mais on se relèvera de nos peines,/Tu verras on vaincra ton système», chante Amélie Daniel (Seul ensemble).

En d’autres mots, le virus ne savait pas bien à qui il avait affaire, lorsqu’il s’est attaqué à nous. Avait-il oublié, cet envahisseur perfide, que dans un passé pas si lointain nous avions effrayé Jules César et le bailli Gessler?

Je concède qu’il y a des choses plus marrantes qu’une pand&eacut

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00