La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

L’extinction de nos amis dinosaures

Une de ces charmantes créatures qui ont bercé les rêves de tant d’enfants... © Frank Kroeger/Unsplash
Une de ces charmantes créatures qui ont bercé les rêves de tant d’enfants... © Frank Kroeger/Unsplash

Angélique Eggenschwiler

Publié le 09.08.2022

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Le mot de la fin

Enfant, j’avais deux passions dans la vie: les macaronis, les aventures de Pocahontas en VHS et les dinosaures (ça fait trois oui mais j’ai dû rater l’index en comptant sur mes doigts).

Rien de très original pour un spécimen de la génération Y, comme Yurassic Parc. Il y avait quelque chose de profondément réconfortant chez ces grosses bestioles qui, si tant est qu’elles aient un auriculaire, pourraient vous éviscérer avec.

On dirait de gros chats. De gros chats de huit tonnes avec une mâchoire de la taille de votre baignoire mais de gros chats quand même.

Si vous saviez les heures que j’ai pu passer à explorer les contours de notre préhistoire, mentalement blottie contre le flanc d’un triceratops imaginaire. Un refuge. A la moindre contrariété, il suffisait d’imaginer le pas lourd d&rs

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11