La Liberté

07.12.2021

Tour de France: l'étape lausannoise dévoilée

La municipale Emilie Moeschler et le directeur du Tour de France Christian Prudhomme ont franchi à vélo les derniers hectomètres de l'étape lausannoise de la prochaine Grande Boucle. © KEYSTONE/LAURENT GILLIERON
La municipale Emilie Moeschler et le directeur du Tour de France Christian Prudhomme ont franchi à vélo les derniers hectomètres de l'étape lausannoise de la prochaine Grande Boucle. © KEYSTONE/LAURENT GILLIERON
Partager cet article sur:
07.12.2021

Lausanne a accueilli mardi le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme. Il est venu reconnaître le parcours d'arrivée de la 8e étape de la Grande Boucle, qui fera halte le 9 juillet prochain dans la capitale olympique après 22 ans d'absence.

Accompagné de la municipale lausannoise Emilie Moeschler, Christian Prudhomme a franchi symboliquement, et sur un vélo électrique, la future ligne d'arrivée à la Pontaise.

Il s'est notamment réjoui du final de cette étape lausannoise, qui verra les coureurs parcourir la ville de bas en haut sur 9 km, dont plus de la moitié en montée. Les derniers hectomètres seront particulièrement exigeants avec des pentes jusqu'à 12%.

"C'est un final pour les puncheurs", a estimé Christian Prudhomme. Il a expliqué qu'il avait voulu une telle arrivée, en souvenir notamment de l'ancienne course de côte A travers Lausanne.

Avant de rejoindre la capitale vaudoise, le peloton sera parti de Dole (F) et aura franchi la frontière suisse à la Vallée de Joux. Ce parcours, qui était connu jusqu'ici dans ses grandes lignes, a été finalisé ces derniers jours.

Le lendemain pour la 9e étape, la course repartira d'Aigle (VD) pour rallier Châtel (F), avec notamment au programme l'ascension du pas de Morgins (VS).

Promotion du vélo

Emilie Moeschler s'est réjouie de pouvoir accueillir "un tel événement majeur", soit la troisième compétition sportive la plus suivie au monde (après les JO d'été et la Coupe du monde de football) avec des images diffusées dans plus de 190 pays.

Outre le prestige et les retombées économiques, la Ville de Lausanne souhaite profiter de l'occasion pour "donner envie à la population de faire du vélo", a expliqué la municipale en charge des sports et de la cohésion sociale. "Le Tour de France doit faire le lien entre la bicyclette du quotidien et le vélo des champions", a renchéri Christian Prudhomme.

A ce titre, Lausanne sera triplement servie l'an prochain: outre le Tour de France, la ville sera le théâtre du prologue du Tour de Romandie (26 avril) et de la première édition du Tour de Romandie féminin (7 octobre).

Etape à un million de francs

La Ville de Lausanne et le canton de Vaud vont mettre chacun 500'000 francs pour financer cette 8e étape du Tour de France. Ce budget d'un million couvre les frais de l'arrivée en Suisse jusqu'à Lausanne, mais aussi le montant à payer aux organisateurs de l'épreuve (environ 310'000 francs).

La Grande Boucle ne s'est plus arrêtée en Suisse depuis son édition 2016, lorsque deux étapes avaient été jugées à Berne et Finhaut-Emosson (VS). De son côté, Lausanne a déjà accueilli le Tour à cinq reprises, la première fois en 1948 et la dernière en 2000.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00