La Liberté

28.07.2021

Titmus détrône également Ledecky sur 200 m

Ariarne Titmus a cueilli mercredi sa 2e médaille d'or dans ces JO © KEYSTONE/AP/Matthias Schrader
Ariarne Titmus a cueilli mercredi sa 2e médaille d'or dans ces JO © KEYSTONE/AP/Matthias Schrader
Partager cet article sur:
28.07.2021

Déjà en or lundi sur 400 m libre, l'Australienne Ariarne Titmus a également détrôné Katie Ledecky sur 200 m libre mercredi aux JO de Tokyo. L'Américaine a même échoué hors du podium (5e).

Partie lentement, encore troisième à l'attaque de la dernière longueur, Ariarne Titmus (20 ans) a placé une accélération fulgurante pour établir un nouveau record olympique (1'53''50). Celui-ci était détenu par Katie Ledecky depuis les JO de Rio 2016.

Derrière, la Hongkongaise Siobhan Bernadette Haughey a amélioré son meilleur temps de près d'une seconde pour conquérir l'argent en 1'53''92, nouveau record d'Asie. La Canadienne Penny Olaksiak a quant à elle cueilli le bronze en 1'54''70.

Ledecky se reprend sur 1500 m

Ariarne Titmus avait déjà battu Katie Ledecky sur 400 m lors des Mondiaux 2019 de Gwangju et détenait avant les Jeux les deux meilleures marques de l'année sur 200 comme sur 400 m. Elle partira jeudi à l'assaut du 800 m, distance sur laquelle Katie Ledecky apparaît toutefois encore bien supérieure.

A 32 ans, Federica Pellegrini a quant à elle fini 7e (1'55''91) et ne boucle donc pas son parcours olympique hors norme sur une ultime médaille. Mais la "Divine" est néanmoins devenue la première nageuse à disputer une cinquième finale olympique sur la même distance après 2004 (argent), 2008 (or), 2012 (5e) et 2016 (4e).

Décevante, Katie Ledecky a nagé en 1'55''21. Venue à Tokyo en quête de cinq nouvelles médailles d'or (200 m, 400 m, 800 m, 1500 m et 4x200 m), l'Américaine a ainsi perdu les deux premiers volets de son pari. Elle s'est bien reprise un peu plus tard en s'imposant aisément sur 1500 m pour s'offrir un sixième titre olympique.

Milak impressionne

Kristof Milak a quant à lui écrasé la finale du 200 m papillon pour décrocher à 21 ans son premier titre olympique en battant le record olympique de Michael Phelps. Champion du monde en titre et recordman du monde, le Hongrois a nagé en 1'51''25 pour devancer le Japonais Tomoru Honda (1'53''73) et l'Italien Federico Burdisso (1'54''45).

La "dame de fer" Katinka Hosszu a subi un cuisant échec sur 200 m 4 nages, échouant au 7e rang en 2'12''38, à plus de trois secondes du podium. L'or est revenu à la Japonaise Yui Ohashi (2'08''52), déjà sacrée sur 400 m 4 nages à Tokyo. Les Américaine Alex Walsh (2'08''65) et Kate Douglass (2'09''04) complètent le podium.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00