La Liberté

Oliveira vainqueur, Bagnaia tout près de Quartararo au Championnat

Miguel Oliveira s'est imposé en Thaïlande dans la catégorie MotoGP © KEYSTONE/AP/FLORIAN SCHROETTER
Miguel Oliveira s'est imposé en Thaïlande dans la catégorie MotoGP © KEYSTONE/AP/FLORIAN SCHROETTER


Publié le 02.10.2022
Partager cet article sur:


Fabio Quartararo n'a plus que 2 points d'avance sur Francesco Bagnaia en MotoGP, à trois manches de la fin. Ceci après sa 17e place au GP de Thaïlande remporté par le Portugais Miguel Oliveira (KTM).

Le Français (Yamaha) a raté sa course sur la piste mouillée de Buriram où l'Italien (Ducati) a pris la troisième place. L'Australien Jack Miller (Ducati), vainqueur au Japon le week-end dernier, complète le podium. Oliveira, qui rejoindra Aprilia-RNF la saison prochaine, remporte sa seconde course de la saison, après l'Indonésie en mars, disputée dans des conditions similaires.

La piste mouillée, en raison de la pluie qui a retardé le départ de 55 minutes, a poussé les écuries à revoir leurs stratégies. Pour "Quarta", pas le plus à l'aise dans des conditions humides, tout est à jeter: parti en deuxième ligne, il pointait à la 17e place après le premier tour. Jamais le Niçois n'a réussi à retrouver du rythme, bloqué dans le peloton. Il termine hors du top 15, synonyme de points, pour la première fois depuis le Grand Prix d'Aragon en 2020 - hors abandons.

Au classement général et alors qu'il reste encore trois GP à courir, Bagnaia n'est plus qu'à deux unités, et Aleix Esparago (Aprilia), 11e, à 20 points.

Le sextuple champion du monde Marc Marquez (Honda), immobilisé cet été en raison d'une nouvelle opération à un bras, confirme son retour en forme, par une 5e place.

En Moto2, Tony Arbolino s'est imposé devant le Tchèque Filip Salac et l'Espagnol Aron Canet. L'Italien et les autres concurrents n'empochent néanmoins que la moitié des points en jeu pour le championnat du monde, comme le réglement le prévoit quand deux tiers de la distance de course ne sont pas parcourus, puisque la pluie a joué les trouble-fête.

Avant les averses, en Moto3, l'Italien Dennis Foggia (Leopard), parti en pole position, a remporté sa 4e course de la saison, devant le Japonais Ayumu Sasaki (Husqvarna). L'Espagnol Izan Guevera (Gasgas), bien que 5e, s'envole en tête du championnat du monde, grâce l'abandon de son coéquipier Sergio Garcia, qui le talonnait au classement avant Buriram.

Mis à rude épreuve avec trois courses ces trois dernières semaines, le paddock souffle le week-end prochain. La prochaine course est prévue en Australie le 16 octobre.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11