La Liberté

Nouvelles automotrices à crémaillère présentées au Pilatus

La double traction qui équipe les nouvelles rames permet de faire circuler le funiculaire en double composition. © KEYSTONE/URS FLUEELER
La double traction qui équipe les nouvelles rames permet de faire circuler le funiculaire en double composition. © KEYSTONE/URS FLUEELER
Les nouvelles rames seront plus rapides malgré une déclivité atteignant jusqu'à 48% par endroits, un record du monde. © KEYSTONE/URS FLUEELER
Les nouvelles rames seront plus rapides malgré une déclivité atteignant jusqu'à 48% par endroits, un record du monde. © KEYSTONE/URS FLUEELER
Les nouvelles rames du funiculaire du Pilatus offrent une meilleure vue aux passagers grâce à des vitres plus généreuses, y compris au-dessus de leur tête. © KEYSTONE/URS FLUEELER
Les nouvelles rames du funiculaire du Pilatus offrent une meilleure vue aux passagers grâce à des vitres plus généreuses, y compris au-dessus de leur tête. © KEYSTONE/URS FLUEELER
Rénové à plusieurs reprises, l'ancien funiculaire (à gauche) datait des années 1960. Les nouvelles rames (à droite) à double traction permettent notamment d'accélérer la cadence de desserte. © KEYSTONE/URS FLUEELER
Rénové à plusieurs reprises, l'ancien funiculaire (à gauche) datait des années 1960. Les nouvelles rames (à droite) à double traction permettent notamment d'accélérer la cadence de desserte. © KEYSTONE/URS FLUEELER


Publié le 04.10.2022
Partager cet article sur:


Les nouvelles automotrices à crémaillère du Pilatus ont été présentées à Alpnachstad (OW). Plus rapides, elles circulent en double composition et offrent une meilleure vue grâce à des vitres généreuses. Elles entreront en service régulier au printemps prochain.

Les rames conçues par Stadler remplacent les anciens wagons datant des années 1930 et 1960, les pièces de rechange n'existant plus pour le vieux train à crémaillère du Pilatus. Elles sont toutefois aussi rouges que leurs prédécesseuses. Leur allure de funiculaire est toutefois fortement modernisée.

Record du monde de déclivité

La technologie de leur traction reste inchangée en raison de la forte déclivité atteignant jusqu'à 48%, un record du monde. Cette dernière exige le même système particulier empêchant les rames de glisser hors de la crémaillère, indique la compagnie Pilatus Bahnen mardi.

Le train escalade un dénivelé de 1633 mètres sur une distance de 4,6 km seulement pour atteindre la station terminus de Pilatus Kulm, à 2132m d'altitude. Le temps de trajet sera désormais réduit de cinq à dix minutes grâce à la vitesse plus grande des nouvelles rames, rendue possible notamment par leur double traction. Chaque nouveau wagon peut accueillir 48 personnes.

Consommation d'énergie plus faible

Les nouvelles rames consomment 30% de moins d'énergie que les anciennes, car elles peuvent transformer la force de freinage en électricité à la descente. La compagnie Pilatus Bahnen a investi 55 millions de francs dans le renouvellement de son matériel roulant ainsi que des travaux sur l'infrastructure ferroviaire.

Le train à crémaillère circule de mai à novembre. Le Pilatus est aussi atteignable en télécabines depuis Kriens (LU).

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11