La Liberté

Moins de places d'apprentissage attendues l'an prochain

L'offre de places d'apprentissage pour l'été 2023 pourrait se tasser, selon un récent sondage (photo symbolique). © KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER
L'offre de places d'apprentissage pour l'été 2023 pourrait se tasser, selon un récent sondage (photo symbolique). © KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER


Publié le 06.10.2022
Partager cet article sur:


Le fléchissement attendu de la conjoncture l'an prochain laisse des traces sur le marché suisse des places d'apprentissage. Les entreprises sont plus nombreuses à prévoir une réduction de leur offre.

Une entreprise sur cinq en Suisse a l'intention de réduire son offre de places d'apprentissage pour l'été 2023, indique jeudi le projet de recherche "Pouls des places d'apprentissage" sur la base d'un sondage réalisé en septembre. 72% des sondées indiquent vouloir recruter autant d’apprentis qu'en 2022. Mais seulement 11% prévoient d'augmenter leur offre (contre 14% l'an passé).

Les intentions pourraient toutefois encore évoluer au cours des prochains mois. Le recrutement des futurs apprentis pour l'été 2023 débute une année à l’avance en Suisse alémanique, tandis qu’il ne commence qu’au printemps en Suisse romande. Les prochaines enquêtes montreront si le tassement se confirme.

Entrée sur le marché du travail plus facile

Les perspectives sont meilleures pour les jeunes professionnels qui ont acquis leurs qualifications l'été dernier. Davantage d'entreprises estiment que l'entrée sur le marché du travail est plus facile cette année qu'avant la crise du Covid-19.

Ceci est d'autant plus réjouissant que bon nombre de ces jeunes ont effectué une grande partie de leur apprentissage pendant la pandémie. Mais si cette année les entreprises ont conservé plus d’anciens apprentis que d’habitude, c'est souvent avec un contrat de durée déterminée.

Conséquence de la pandémie, 6% des apprentis passent toujours au moins un jour en télétravail. Or ce dernier a aussi eu un impact négatif: selon les entreprises, les notes de la formation pratique ont baissé pour les apprentis les plus faibles, qui se laissent aussi plus facilement distraire à la maison. Des règles claires sur la présence et la joignabilité sont donc nécessaires.

Le sondage, mené par la plateforme Yousty et l’EPFZ, a porté sur 2162 entreprises couvrant 2,36% des entreprises formatrices en Suisse. Elles proposent au total 14'978 places d’apprentissage dans les différentes régions et catégories professionnelles.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11