La Liberté

Trois disparus aux Grisons et situation particulière en Valais

Une voiture s'est retrouvée coincée dans la boue à Sorte dans la vallée de Misox aux Grisons samedi © KEYSTONE/SAMUEL GOLAY
Une voiture s'est retrouvée coincée dans la boue à Sorte dans la vallée de Misox aux Grisons samedi © KEYSTONE/SAMUEL GOLAY
Une voiture s'est retrouvée coincée dans la boue à Sorte dans la vallée de Misox aux Grisons samedi © KEYSTONE/SAMUEL GOLAY
Une voiture s'est retrouvée coincée dans la boue à Sorte dans la vallée de Misox aux Grisons samedi © KEYSTONE/SAMUEL GOLAY
Vue aérienne de la zone touchée par le glissement de terrain avec les maisons du hameau de Sorte (GR) englouties par les pierres et la terre. © KEYSTONE/SAMUEL GOLAY
Vue aérienne de la zone touchée par le glissement de terrain avec les maisons du hameau de Sorte (GR) englouties par les pierres et la terre. © KEYSTONE/SAMUEL GOLAY
Un pompier surveille le debit du Rhone le samedi entre Sierre et Chippis en Valais. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Un pompier surveille le debit du Rhone le samedi entre Sierre et Chippis en Valais. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT


Publié le 22.06.2024


Alors qu'une femme a été retrouvée vivante, trois personnes restaient portées disparues samedi dans les éboulis dans le Misox (GR). En Valais, malgré la décrue du Rhône et des cours d'eau latéraux, le niveau d'alarme et la situation particulière sont maintenus.

La femme, retrouvée vivante dans des éboulis dans le Misox, a été hospitalisée à l’hôpital régional de Lugano samedi. Les trois personnes toujours ensevelies dans la région sont un couple et une femme âgée.

Les quatre personnes ont été ensevelies suite à une coulée de boue, de pierres et de matériaux divers qui a détruit trois maisons à Sorte, un quartier de Lostallo dans la vallée de la Mesolcina (Grisons italophones), a indiqué le commandant de la police du canton des Grisons William Kloter lors d’une conférence de presse samedi matin à Roveredo (GR), retransmise sur la chaîne publique RSI.

L’éboulement a eu lieu vendredi soir après d’incessantes pluies et de violents orages qui ont provoqué de fortes crues. Un tronçon de l’autoroute A13 entre Lostallo et Mesocco proche d'une rivière est impraticable comme la route allant de Roveredo au col du San Bernardino.

Chiens de sauvetage

Favorisés par un temps à nouveau ensoleillé, les recherches ont repris samedi matin tôt : des hélicoptères, des chiens de sauvetage et des secouristes ont été dépêchés sur les lieux. A Lostallo, une halle a été mise à disposition des personnes évacuées de leurs habitations, dont un grand nombre a été inondé par les cours d’eau en crue.

Nicola Giudicetti, le maire de Lostallo, a indiqué que quatre quartiers de son village ont été frappés par les éboulis qui, outre trois maisons, ont détruit un arrêt de bus et endommagé la station d’épuration des eaux. L’eau n’est donc actuellement pas potable à Lostallo et son quartier de Sorte de même que dans les villages voisins de Cabbiolo, Arabella et Norantola. Ces communes sont également privées d’électricité.

Voiture de police emportée

Les intempéries ont aussi mis en danger une patrouille de la police cantonale des Grisons qui, vendredi soir, a perdu son véhicule dans les flots. Les policiers ont pu être tirés d’affaire grâce à l’intervention de leurs collègues mais la voiture a été emportée par les eaux.

La présidente de la Confédération Viola Amherd s'est montrée bouleversée par l'ampleur des dégâts causés par les intempéries dans plusieurs régions de Suisse. "Ses pensées vont à la population touchée", écrit-elle samedi sur X.

59 évacués en Valais

En Valais, le Rhône et les cours d'eau latéraux ont entamé leur décrue. Mais une "vigilance accrue est nécessaire", a indiqué samedi l’Organe cantonal de conduite (OCC) valaisan qui a maintenu le niveau d’alarme ainsi que la situation particulière.

La situation s'est calmée au niveau du Rhône, a indiqué vers 15h à Keystone-ATS Antoine Jacquod, adjoint de la cheffe de la sécurité civile et militaire. "Ce qui nous fait très très souci, ce sont les vallées latérales, notamment celle de Zermatt, d'Anniviers et d'Hérens où le sol est très déstabilisé."

Dans ces secteurs, plusieurs débordements et des laves torrentielles ont eu lieu le long des cours d'eau latéraux, dont la décrue est "très lente". L'OCC y redoute des glissements de terrain. La suite dépendra de la force des orages qui s'abattent actuellement, ajoute Antoine Jacquod.

La plupart des 230 personnes qui ont dû être évacuées vendredi, majoritairement à Chippis, ont pu rentrer chez elles. "Actuellement, on compte 59 personnes évacuées sur l'ensemble du canton, selon les décomptes communiqués par les communes", relève Antoine Jacquod.

Pas de train pour Zermatt

Si le trafic ferroviaire a pu reprendre entre Riddes et Ardon samedi matin, la ligne de chemin de fer ainsi que la route de et vers Zermatt restaient fermées samedi après-midi. La ligne ferroviaire entre Viège et Täsch, en dessous de Zermatt, devrait rester fermée au moins jusqu'à la fin de la semaine prochaine, indique la compagnie Matterhorn-Gotthard-Bahn dans un communiqué.

Les crues de la rivière Vispa ont affecté "massivement" la ligne à plusieurs endroits, de sorte que d'importants travaux de remise en état sont nécessaires. Actuellement, l'accent est mis sur la reprise du service ferroviaire entre Täsch et Zermatt dans les meilleurs délais, ajoute la compagnie. La situation pour le trafic routier sera évaluée par l'OCC en fin de journée.

Par ailleurs, selon le communiqué, l'exploitation du Gornergrat Bahn (GGB) a été suspendue vendredi après-midi en raison d'une coulée de boue. La galerie de protection Riffelbord a été touchée par une coulée de boue en aval de cette galerie. L'ampleur des dégâts n'est pas encore entièrement connue. L'exploitation restera suspendue au moins jusqu'à mardi.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11