La Liberté

Le Petit Nicolas en animation récompensé au Festival d'Annecy

Le film d'animation "Le Petit Nicolas - Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ?" avait été présenté hors compétition au festival de Cannes en mai. © KEYSTONE/EPA/CLEMENS BILAN
Le film d'animation "Le Petit Nicolas - Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ?" avait été présenté hors compétition au festival de Cannes en mai. © KEYSTONE/EPA/CLEMENS BILAN
Le film d'animation "Le Petit Nicolas - Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ?" avait été présenté hors compétition au festival de Cannes en mai. © KEYSTONE/EPA/CLEMENS BILAN
Le film d'animation "Le Petit Nicolas - Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ?" avait été présenté hors compétition au festival de Cannes en mai. © KEYSTONE/EPA/CLEMENS BILAN


Publié le 19.06.2022
Partager cet article sur:


Le film d'animation "Le Petit Nicolas - Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux?" a reçu samedi le Cristal du long métrage du Festival d'Annecy. Quinze films suisses étaient en lice. Ils ont décroché pas moins de six récompenses.

Présenté hors compétition au Festival de Cannes en mai, "Le Petit Nicolas" retrace l'origine de la naissance du célèbre écolier de la littérature jeunesse sous les plumes de ses deux créateurs, le dessinateur Jean-Jacques Sempé et l'auteur René Goscinny, respectivement doublés par Laurent Lafitte et Alain Chabat.

Mêlant souvenirs personnels des coauteurs, scènes pétillantes ou poétiques avec l'écolier, le film d'Amandine Fredon et Benjamin Massoubre - coécrit par Anne Goscinny, fille de René - sortira en salles courant octobre.

Le prix du jury est revenu à "Interdit aux chiens et aux Italiens" d'Alain Ughetto qui y retrace l'histoire de ses grands-parents, partis du berceau familial du nord de l'Italie au début du XXe siècle pour refaire leur vie en France.

Cinéma suisse à l'honneur

Dix films d'animation étaient sélectionnés dans la compétition principale du festival d'Annecy, rendez-vous majeur du cinéma d'animation, qui s'est tenu intégralement en présentiel du 13 au 18 juin, après deux ans de pandémie.

Le cinéma d'animation suisse était à l’honneur cette année à Annecy. Au total, quinze films ont été présentés en compétition dans les sections du programme officiel. Quatorze programmes spéciaux ont également été consacrés au cinéma d'animation suisse des 100 dernières années.

Plusieurs d'entre eux se sont distingués, dont la réalisation franco-italo-suisse "Interdit aux chiens et aux Italiens" d'Alain Ughetto. Dans les courts-métrages, "The Record" de Jonathan Laskar a quant à lui décroché le prix de la première oeuvre.

Les autres oeuvres suisses récompensées sont "Intersect" de Dirk Koy avec le prix du festival "Off-Limits", "The Invention of Less" de Noah Erni avec le prix YouTube et "La Reine des renards" de Marina Rosset, qui s'est adjugé le prix jeune public et le prix de la meilleure musique originale.

Créé en 1960, le festival d'Annecy a enregistré des chiffres historiques de fréquentation sur cette édition: 13'248 festivaliers accrédités en provenance de 106 pays, soit 8% d'augmentation par rapport à 2019, précédente année record.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11