La Liberté

15.09.2021

La pandémie recule beaucoup pour la première fois en plus de 2 mois

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) dirigée à Genève par Tedros Adhanom Ghebreyesus peut se réjouir d'une amélioration importante de la situation face à la pandémie (archives). © KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) dirigée à Genève par Tedros Adhanom Ghebreyesus peut se réjouir d'une amélioration importante de la situation face à la pandémie (archives). © KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI
Partager cet article sur:
15.09.2021

La pandémie liée au coronavirus a largement reculé la semaine dernière dans le monde pour la première fois en plus de deux mois. Autre indication prometteuse, la baisse a été observée dans toutes les régions.

Selon des données publiées mardi soir par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à Genève et qui s'étendent jusqu'à dimanche, moins de 4 millions de nouvelles infections ont été identifiées. Un recul d'environ 13%.

Le continent américain enregistre la baisse la plus importante. Avec 5% de nouveaux cas en moins sur une semaine, l'Europe est elle en revanche la région où la situation s'est le moins améliorée.

Côté nouveaux décès aussi, une embellie est observée mais elle n'a pas atteint toutes les zones. Au total, 7% de personnes en moins, près de 63'000, ont succombé sur une semaine par rapport à la semaine précédente. L'amélioration la plus significative a été identifiée dans une partie de l'Asie. En revanche, le nombre de nouvelles victimes a augmenté en Afrique et aussi dans le Pacifique occidental.

Le variant Delta continue d'atteindre de nouvelles zones, six en une semaine. Il est désormais présent dans 180 pays ou territoires. Les autres variants avancent moins. Au total, plus de 4,6 millions de personnes ont succombé depuis le début de la pandémie. Près de 230 millions ont été infectées.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00