La Liberté

Des dizaines de milliers d'évacués à Sydney à cause d'inondations

La police est à la rechercher d'une mère et son fils, dont la voiture a été découverte abandonnée au milieu des eaux pluviales dans l'ouest de Sydney. © KEYSTONE/EPA/DEAN LEWINS
La police est à la rechercher d'une mère et son fils, dont la voiture a été découverte abandonnée au milieu des eaux pluviales dans l'ouest de Sydney. © KEYSTONE/EPA/DEAN LEWINS
La police est à la rechercher d'une mère et son fils, dont la voiture a été découverte abandonnée au milieu des eaux pluviales dans l'ouest de Sydney. © KEYSTONE/EPA/DEAN LEWINS
La police est à la rechercher d'une mère et son fils, dont la voiture a été découverte abandonnée au milieu des eaux pluviales dans l'ouest de Sydney. © KEYSTONE/EPA/DEAN LEWINS


Publié le 08.03.2022
Partager cet article sur:


Les inondations qui frappent la côte Est de l'Australie ont fait 20 morts, ont annoncé mardi les autorités après la découverte des corps d'une femme et d'un homme à Sydney où des milliers de personnes doivent évacuer à cause de nouvelles fortes précipitations.

Les corps retrouvés seraient ceux des deux personnes recherchées depuis que leur voiture a été retrouvée au milieu des eaux de crue, selon la police.

Les prochaines 48 heures seront "difficiles", ont averti les services météorologiques. Quelque 60'000 habitants de la plus grande ville d'Australie ont été priés d'évacuer leurs domiciles mardi, en prévision de soudaines inondations dans de nombreuses parties de la ville, selon les services de secours.

Les pluies diluviennes qui se sont abattues sur Sydney ont submergé des ponts, inondé des maisons, emporté des voitures et le toit d'un supermarché s'est effondré.

Le barrage de Manly, dans le Nord de la ville, a commencé à déborder mardi et 2000 habitants ont été invités à évacuer.

Dans la banlieue de Georges Hall, située au bord d'une rivière, des véhicules étaient à moitié submergés et la police a dû secourir des personnes coincées dans leur voiture par la brusque montée des eaux.

Les services de secours étaient mis à rude épreuve mardi alors que des pluies torrentielles et de violentes tempêtes continuaient à balayer l'Etat de Nouvelles-Galles du Sud, pour la deuxième semaine consécutive.

L'équivalent des incendies

Des alertes aux crues ont été lancées sur l'ensemble des 2000 kilomètres de côtes de cet Etat.

Ces inondations sont "l'équivalent aquatique des feux de forêts" sans précédent qui ont ravagé pendant des mois l'Australie en 2019 et 2020, a déclaré à l'AFP Phil Campbell, porte-parole des services de secours.

Ces violentes intempéries, qui ont débuté la semaine dernière, ont causé des dégâts matériels et sur la faune similaires à ceux provoqués par ces incendies, a-t-il ajouté.

"Ils ont les mêmes conséquences pour la population: des routes fermées, des infrastructures endommagées et des coupures de courant", selon lui.

Au cours des dernières 24 heures, les secours ont reçu une centaine d'appels à l'aide et ce chiffre était attendu en hausse mardi.

Dans le Nord de Sydney, des chercheurs ont été évacués de leur laboratoire lorsque l'eau du barrage de Manly, situé à proximité, a commencé à se déverser.

L'Université de Nouvelle-Galles du Sud utilise l'eau de cette retenue pour faire des expériences à grande échelle sur des scénarios d'inondation sur 100 à 1000 ans.

"Ironie du sort, les conditions se trouvaient juste dehors", a déclaré à l'AFP Mitchell Harley, un chercheur.

"Du jamais vu"

Lorsqu'il est arrivé au travail, les eaux étaient en train de monter mais, rapidement, l'averse a provoqué une "inondation importante" dans les locaux, du jamais vu "en 60 ans d'existence du laboratoire", a-t-il dit.

Selon lui, les inondations de ces derniers jours démontrent la nécessité pour Sydney de prendre en compte l'impact du changement climatique sur cette ville côtière de plus de cinq millions d'habitants.

"Nous avons beaucoup d'infrastructures vieillissantes à Sydney qui ont été conçues pour des inondations historiques", a-t-il déclaré. "Une grande partie doit être ré-évaluée dans le contexte du changement climatique".

Dans le Nord de la Nouvelle-Galles du Sud, les inondations ont détruit des maisons, emporté des voitures et contraint des centaines d'habitants à se réfugier sur leur toit.

Dans la région des Northern Rivers, 800 personnes sont hébergées dans des structures d'urgence, a indiqué Charlene York, commissaire au sein des services de secours de cet Etat.

Près de la moitié des 5000 maisons dévastées par les inondations à la suite de la catastrophe sont désormais inhabitables.

Coupée du monde

Mullumbimby, une ville située au sud de Brisbane est depuis plusieurs jours coupée du reste du monde, sans téléphone ni internet ni aucune aide extérieure, a expliqué à l'AFP un habitant, Casey Whelan.

"Beaucoup de gens dans ma rue ne peuvent pas être indemnisés par les assurances (...) ils n'auront aucun moyen de reconstruire", a-t-il déploré.

L'Australie a été durement touchée ces dernières années par le changement climatique: les sécheresses, les feux de brousse meurtriers et les inondations y sont de plus en plus fréquents et intenses.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11