La Liberté

Des dégâts "considérables" à Cuba après le passage de l'ouragan Ian

L'ouragan Ian, photographié par la NASA alors qu'il s'apprêtait à toucher Cuba. © KEYSTONE/AP
L'ouragan Ian, photographié par la NASA alors qu'il s'apprêtait à toucher Cuba. © KEYSTONE/AP


Publié le 27.09.2022
Partager cet article sur:


Ian, un ouragan de catégorie 3, a provoqué des dégâts "considérables" lors de son passage dans l'ouest de Cuba, avec des rafales jusqu'à 208 km/h et des pluies torrentielles. Il est désormais en route vers la Floride aux Etats-Unis.

"Le centre de l'ouragan a quitté le territoire national à 09h50 (15h50 en Suisse) aux environs de Puerto Esperanza", dans la province de Pinar del Rio (sud-ouest), a indiqué l'Institut de météorologie de Cuba (Insmet).

Aucune victime n'était pour l'heure à déplorer, selon les autorités cubaines, mais les vents violents et les pluies intenses persistaient dans l'ouest de l'île où plusieurs localités montraient des visages de désolation, ont constaté des journalistes de l'AFP.

A Consolacion del Sur, à 145 km au sud-ouest de la Havane, Caridad Fernandez, 65 ans, a vu le toit de sa maison gravement endommagé et l'eau est entrée par la porte principale. "Tout est abîmé", déplore la sexagénaire.

40'000 personnes évacuées

Ian a touché Cuba à 04h30 (10h30 en Suisse) dans la localité de La Coloma, un village de pêcheurs de la province de Pinar del Rio - à 190 km de La Havane -, avant de traverser l'île du sud au nord, laissant sur son passage maisons effondrées, toits arrachés et cultures inondées.

Quelque 40'000 personnes ont été évacuées dans cette province et "les dégâts sont considérables", a indiqué la responsable du Parti communiste local, Yamilé Ramos. "Des maisons et des fermes de tabac ont été touchées, des routes coupées, des arbres déracinés", a-t-elle expliqué.

Des rafales de vent ont atteint 208 km/h à San Juan y Martinez, une zone de plantations de tabac. Des "pluies fortes et intenses", avec un cumul de plus de 200 millimètres d'eau, ont été enregistrées dans cette zone. Des inondations ont frappé les zones côtières au sud-ouest de l'île, selon l'Insmet.

Avant de toucher terre, Ian s'était renforcé en "ouragan majeur" de catégorie 3 sur l'échelle de Saffir-Simpson, graduée jusqu'à 5. Dans la capitale, où vivent 2,1 millions de personnes, le vent s'est renforcé avec des rafales jusqu'à 180 km, selon l'Insmet, et de fortes pluies. Deux maisons se sont partiellement effondrées, selon Alexis Acosta, l'intendant du quartier de la vieille Havane.

Réduction de la vitesse

Selon le Centre national des ouragans (NHC) des Etats-Unis, un "virage" de l'ouragan est prévu vers le nord-nord-est avec "une réduction de la vitesse ce soir (mardi) et mercredi".

Le "centre de Ian devrait se déplacer sur le sud-est du golfe du Mexique dans quelques heures, passer à l'ouest de l'archipel des Keys" au sud de la Floride, "puis s'approcher de la côte ouest de la Floride (...) mercredi et mercredi soir", a précisé le NHC dans son dernier bulletin.

L'état d'urgence a été décrété dans toute la Floride et les autorités multiplient les préparatifs. Certaines des modélisations effectuées prévoient maintenant un atterrissage au sud de la baie de Tampa (...) Dans certaines zones, il y aura des inondations catastrophiques et des vagues de tempête mortelles", a prévenu le gouverneur Ron DeSantis.

Il a demandé aux habitants de faire des provisions et se préparer à des coupures de courant, tout en mobilisant 7000 membres de la Garde nationale. "Tenez compte des ordres d'évacuation (...) Mère Nature est un adversaire très redoutable", a-t-il exhorté. Le président américain Joe Biden a approuvé une aide d'urgence fédérale pour 24 des 67 comtés de Floride.

Ian succède à l'ouragan Fiona, qui a ravagé samedi la côte atlantique du Canada, faisant trois morts, après les Caraïbes la semaine dernière où sept personnes avaient péri.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11