La Liberté

Braquages de banque: 6 mois de prison pour un octogénaire lucernois

Le Tribunal cantonal de Lucerne a durci la peine du braqueur de banque "vétéran" de quatre mois, rendant ainsi le sursis complet impossible. L'octogénaire sevra purger six mois de prison sur les deux ans et quatre mois infligés (archives). © KEYSTONE/URS FLUEELER
Le Tribunal cantonal de Lucerne a durci la peine du braqueur de banque "vétéran" de quatre mois, rendant ainsi le sursis complet impossible. L'octogénaire sevra purger six mois de prison sur les deux ans et quatre mois infligés (archives). © KEYSTONE/URS FLUEELER


Publié le 06.07.2022
Partager cet article sur:


Un braqueur de banques atypique, condamné l'an dernier à Lucerne à une peine avec sursis, devra finalement aller en prison durant six mois malgré son âge de 84 ans. En appel, le Tribunal cantonal n'a accordé qu'un sursis partiel à l'auteur de deux braquages.

L'octogénaire avait sévi en 2012 et en 2017 dans deux filiales bancaires à Meggen (LU). Le butin servait notamment à éponger des dettes envers son épouse.

Billet en italien remis au guichet

Le retraité de nationalité suisse avait 75 ans lorsqu'il a commis son premier braquage en 2012. Masqué et armé d'un pistolet en plastique, il a réclamé 10'000 francs au guichet de la filiale bancaire, en y déposant un billet contenant ses exigences formulées en italien. Il s'est alors enfui avec ce butin glissé dans un sac en plastique.

Cinq ans plus tard, il a remis ça. Coiffé d'une cagoule et armé cette fois d'un couteau, il a menacé les employés d'une autre filiale bancaire tout en leur remettant une nouvelle fois ses exigences par écrit en langue italienne. Il voulait s'emparer de "6000 à 7000 francs". Les employés lui ont remis 13'750.

La police a mis la main sur le braqueur de banques dix jours plus tard. Elle a pu saisir environ 10'000 francs.

En janvier 2021, la Cour criminelle de Lucerne a condamné l'octogénaire à deux ans de prison avec sursis pour actes de brigandage avec extorsion. Le procureur, qui avait réclamé trois ans de prison dont un an ferme, a fait appel de ce jugement.

Problèmes cardiaques

Dans son verdict relayé mercredi par la Luzerner Zeitung, le Tribunal cantonal lucernois a durci quelque peu la peine infligée en première instance, malgré les problèmes cardiaques du prévenu. Les juges ont augmenté la peine de quatre mois, ce qui rend impossible le sursis complet.

L'accusé devra passer six mois en prison sur les deux ans et quatre mois désormais écopés. Il ne fera pas recours contre cette décision, indique son avocat à Keystone-ATS.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11