La Liberté

25.03.2021

Le PLR lance deux candidats pour le Conseil d'Etat

Le PLR lance deux candidats pour le Conseil d'Etat © Alain Wicht-archives
Le PLR lance deux candidats pour le Conseil d'Etat © Alain Wicht-archives

ATS

Partager cet article sur:

Le parti lance un ticket à deux en vue des élections au Conseil d'Etat du 7 novembre. Outre le sortant Didier Castella, son assemblée cantonale extraordinaire a choisi la candidature du député glânois Romain Collaud.

Le choix du ticket a été entériné jeudi soir à l'unanimité lors d'une assemblée cantonale extraordinaire tenue en visioconférence depuis la BCF Arena. La tâche de Romain Collaud s'annonce délicate. Le citoyen de Massonnens devra défendre le siège laissé par Maurice Ropraz qui a décidé de ne pas se représenter après dix ans passés au gouvernement.

Romain Collaud estime évidemment que le combat n’est pas perdu d’avance. "D’autres partis sont surreprésentés au Conseil d’Etat", expliquait-il début février dans les colonnes du quotidien La Liberté, en référence aux trois sièges du Centre (ex-PDC). A ses yeux, le PLR a des chances de conserver ses deux fauteuils.

Virus de la politique

Chef du groupe PLR au Grand Conseil, où il siège depuis 2014, Romain Collaud avoue avoir le virus de la politique. En 2019, il était également candidat au Conseil national. Les autres candidats potentiels, la députée Nadine Gobet et le député Claude Brodard, ont finalement choisi de ne pas se lancer dans la bataille.

Les libéraux-radicaux occupent pour l'heure deux des sept sièges au Conseil d'Etat, suite à l’élection complémentaire causée par la démission de la Verte Marie Garnier en cours de législature. Il y a tout juste trois ans, la victoire était revenue au Gruérien Didier Castella, au détriment de la socialiste Valérie Piller Carrard.

100e conseiller d'Etat

Sur la base des forces en présence au Grand Conseil pour la législature 2016-2021, avec 19,1% des sièges, le PLR y apparaît surreprésenté depuis l'arrivée de Didier Castella, un docteur en physique qui fêtera ses 51 ans le 31 mars. Ce dernier tentera le 7 novembre de profiter de la prime souvent accordée au sortant.

Didier Castella occupe la Direction des institutions, de l'agriculture et des forêts (DIAF). Quant à Maurice Ropraz, 56 ans, il est à la tête de la Direction de la sécurité et de la justice. Au-delà, le PLR essaiera de faire fructifier l'élection en 2019 de Johanna Gapany, première Fribourgeoise à siéger au Conseil des Etats.

Pour la petite histoire, Didier Castella est devenu en 2018 le 100e conseiller d'Etat de l'histoire du canton de Fribourg. Vice-syndic de Gruyères de 2000 à 2011, il est entré au Grand Conseil en 2011 et a présidé le PLR fribourgeois de 2012 à 2017.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00