La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Contrainte sexuelle: la justice fribourgeoise sévèrement remise à l'ordre

Le Tribunal cantonal fribourgeois est sévèrement remis à l'ordre dans l'affaire du photographe accusé d'avoir abusé d'une dizaine de jeunes femmes lors de séances de pose.

Le Tribunal cantonal se serait uniquement fondé sur les photos et les vidéos des séances et aurait écarté les témoignages des victimes. © Aldo Ellena
Le Tribunal cantonal se serait uniquement fondé sur les photos et les vidéos des séances et aurait écarté les témoignages des victimes. © Aldo Ellena
Publié le 05.10.2023

Saisi par le Parquet, le Tribunal fédéral reproche à la justice fribourgeoise de s'être fondée uniquement sur les photos et les vidéos des séances et d'avoir écarté arbitrairement les témoignages des victimes.

L'accusé, né en 1975, avait été condamné en première instance à 11 ans de prison en janvier 2021, alors que le procureur avait requis 6 ans seulement. Le Tribunal de la Sarine l'avait reconnu coupable de violation du domaine privé au moyen d'un appareil de prises de vue, de contrainte sexuelle et de viol. Les victimes étaient âgées de 17 à 34 ans au moment des faits.

Coup de théâtre lors du procès d'appel en avril 2022, le Tribunal cantonal n'avait retenu que le premier grief et avait réduit la peine à 30 mois, dont 15 fermes. En se

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11