La Liberté

L’Université de Fribourg a reçu son accréditation fédérale

L’Université de Fribourg a passé le cap. Un groupe d’experts fédéraux vient de lui accorder son accréditation pour les sept prochaines années. A une condition : elle devra évaluer périodiquement tous les membres du corps professoral.

Des experts fédéraux ont examiné le fonctionnement de l'Université de Fribourg avant de lui attribuer son accréditation pour les sept prochaines années. © La Liberté
Des experts fédéraux ont examiné le fonctionnement de l'Université de Fribourg avant de lui attribuer son accréditation pour les sept prochaines années. © La Liberté

MAG

Publié le 02.06.2022
Partager cet article sur:

Un groupe d’experts de la Confédération a examiné les forces et les faiblesses de l’Université de Fribourg et lui a attribué son accréditation pour les sept prochaines années. «Le résultat est extrêmement positif. Il révèle que les conditions-cadres du système d’assurance-qualité et la culture de la qualité sont excellentes, un aspect central», indique l’institution fribourgeoise dans un communiqué.

Une première!

Cette accréditation est nécessaire pour que l’Université de Fribourg puisse  conserver son statut d’université, c’est-à-dire continuer à enseigner, à faire de la recherche, à obtenir des contributions fédérales et à délivrer des diplômes. Toutes les hautes écoles en Suisse sont concernées par cette procédure prévue par la loi fédérale sur l’encouragement et la coordination des hautes écoles et appliquée pour la première fois.

Parmi les bons points attribués à l’Université de Fribourg, le groupe d’expert salue son  vaste réseau international, les liens étroits avec le canton et la ville de Fribourg, l’optimisation du système d’assurance qualité depuis un dernier audit, la forte implication des quatre corps (communauté étudiante, corps intermédiaire, corps professoral, administration) et des cinq facultés dans le développement et la gestion de l’Université.

Parmi les aspects à améliorer, les experts estiment notamment que «la répartition de certaines responsabilités doit parfois être encore mieux explicitée». Ils émettent également une condition: l’Université de Fribourg devra procéder à une évaluation périodique de tous les membres du corps professoral.

Des moyens supplémentaires

Le groupe d’experts recommande en outre à l’Université de mettre en avant ses besoins et de mieux expliquer à l’Etat l’urgence de disposer de ressources supplémentaires. Cette requête a également été formulée par les députés. En mai dernier, le Grand Conseil a accepté un mandat demandant au Conseil d’Etat de doter l’université de moyens suffisants. 

 

 

 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11